L'horrible balade

(Attentats terroristes de Nice 14 juillet 2016, sur la promenade des Anglais) 

(Forme fixe régulière )

 

Arès ! toi qu’on a détesté !

Appelle ta soeur raisonnable

Défends donc un peu ta fierté

L’honneur n’est pas aliénable

 

Le peuple vit dans la tristesse,

Car toujours, il est maltraité.

Revoilà la scélératesse !

Le méchant est dans la cité.

C’est un guerrier très éhonté !

L’ennemi est abominable.

Le faible, il a persécuté !

L’honneur n’est pas aliénable

 

Le lâche vise avec justesse,

Bat un plus faible épouvanté.

L’abject roule à toute vitesse,

Il écrase l’enfant voûté,

Lors d'une balade d’été.

Le vil nomme l’acte minable,

Un coup d’éclat très bien monté.

L’ honneur n’est pas aliénable

 

Et il insulte son hôtesse ,

Buvant dans un crâne éclaté !

Sans la moindre indélicatesse,

C’est un tapis ensanglanté,

Qu’il a déroulé et crotté,

Accueillant le diable intenable,

Torturant avec cruauté.

L’honneur n’est pas aliénable !

 

 

 

(Vers réguliers ) Jezabel Massy

 

 

 

 

 

Artiste inconnu (Mesia ? Signature sur la photo  )

Artiste inconnu (Mesia ? Signature sur la photo )

Retour à l'accueil