Aliénor d' Aquitaine la poétesse

Reine de France et d'Angleterre, femme politique, de guerre, participe aux croisades médiévales) , poétesse !  Elle attire à sa cour de nombreux troubadours, y développe l'art....l'amour courtois qu'elle enseigne à la chevalerie !

 

Première féministe de son époque et des siècles à venir, contribuant à sortir son siècle de l'obscurantisme médiéval (le poussant vers la Renaissance )  en imposant l'art à la cour ( une certaine partie de l'époque médiévale n'a pas été si noire et sombre que cela et plutôt heureuse avec une liberté pour les femmes..Paradoxalement, c'est à la Renaissance que les femmes ont perdu leur libetré),  elle divorce et s'oppose au Pape Catholique de cette manière ! C'est la première Reine qui ose divorcer ! Elle gère le duché d'Aquitaine (Bordeaux...)

 

Poétesse, elle compose des poèmes et impose l'art poétique à sa cour, art qui va se développer jusqu' à nos jours ! Elle s'entoure de troubadours et de chevaliers poètes ! La poésie est guerrière et aussi portée sur l'amour !  Les règles du vers qu'on nomme vers régulier (pour les puristes )  vont au fil des siècles se construire, se préciser, devenir plus rigoureuses, jusqu'à l'époque classique avec le Sonnet classique ! Après cette époque, Victor Hugo, Baudelaire, Rimbaud, Verlaine vont les contourner ( ou ajouter d'autres règles aux vers régulières pour les puristes et déniaiser l'alexandrin comme Victor Hugo ) pour créer d'autres effets poétiques, tout en conservant néanmoins certaines  règles de base des vers régulièrs .! 

Parler de Jean La Fontaine qui s'est inventée une écriture à l'écart des règles régulières  (régulières pour les puristes ) 'Poésie libérée mais classé comme de l'époque classique)  ! Ses poèmes sont  des fables avec une recherche d'effets poétique.

On a vu apparaître les poèmes en prose avec Bertrand Alyosius, Baudelaire, Rimbaud..Ensuite, l'époque des surréalistes avec Paul Eluard (que je connais mal pour ma part ) ! Je vais citer Cocteau, pour moi c'est un artiste  assez complet ( romancier, il y a de la poésie dans ses romans et artiste de l'image, dessinateur..)  Des les années 80, on parle d'un poète anarchiste André Laude (journaliste et militant communiste libertaire..;refus de l'ordre capitaliste qui fait une grand violence, anarchiste et refus de la culture dominante qui représente le pouvoir économique en place dominant, refus de n'importe quelle culture dominante normalement avec ce raisonnement que ceux qui peuvent diffuser leur culture sont ceux qui ont l'argent et les autres pauvres sont dominés avec leur culture....) qui aurait contourné les règles de versification avec grâce et  talent, certains disent génie  ! I

 

ll me semble que la poésie classique (régulière pour les puristes, on parle de classique en référence à l'époque classique quand les règles ont été parachevées...) est dans les esprits rapprochée d' une politique conservatrice de centre droite, droite..voire d'extrême droite  traditionnelle Royaliste alors que certains aristocrates sont passés à l'extrême gauche..  une culture bourgeoise moderne, alors qu'une bonne partie de la bourgeoisie  a décapité les Rois de France et a immédiatement mis en place et instauré la véritable vieille extrême-droite avec Robespierre ( Balzac a collaboré à un journal d'extrême-droite avant de penser à fonder le droit des auteurs..) ..mais elle peut aussi être attachée à une  culture de la terre (à l'écologie, maintenant ) ..André  Laude connaissait beaucoup de vers comme  certains  communistes français. Les confusions sont nombreuses...Les Royalistes résistants (pour préserver leur culture et leur patrimoine ) on en a trouvé à droite et à gauche ! Certains ont compris qu'ils étaient bouffés par la bourgeoisie et par  humanisme (à cause de l'industrialisation ultra-violente pour l'humain et de la finance  ) sont passés à l'extrême-gauche, alors qu'en Russie ils ont été bouffés par l'extrême gauche...hihih (un peu d'humour..) Certains communistes virulents attaquent systématiquement la culture française dans son ensemble, jugée à droite et bourgeoise..Ils la détruisent comme les ennemis de la France , mais ne proposent rien à la place pour le peuple et c'est trop dommage ! Mais un jour ils le feront si on n'y veille, c'est seulement difficile pour eux de rayer un pays et sa langue qui a contribué à faire évoluer les sciences, l'art..C'est perdre l'encyclopédie (même si on peut la traduire..) .. Les clichés ont la dent dure ! 

De nos jours, on peut pratiquer toutes formes de poésie !

 

Les élites, souvent celles qui ont poussé très loin leurs études littéraires (doctorat, troisième cycle universitaire-grande école après Khâgne et hypokhâgne ) proposent une poésie souvent  hermétique au grand public et inaccessible ! A mon avis, il y en a autant à prendre dans ces recherches et ces essais qu'à en  jeter ! Il y a des choses ignobles soutenues par des fonds publics de recherche qui sont laides au possible, sans sens , sans âme...Effets d'instrumentation sonore, recherches numériques..On peut se demander si idéologiquement, elles ne sont pas financées par des intérêts contraires à l'art français, la culture française et leur développement...c'est laid,  prétentieux, ou très intelligent, mais peu harmonieux , sans goût ..Cependant, il y a des recherches intéressantes..La modernité méprise ceux qui ont recours aux anciens, alors qu'un poème régulier rend un très bel effet quand il est réussi et est accessible au grand public plus facilement qu'autrefois normalement (le niveau d'instruction aurait dû évoluer..) Ces élites méprisent parfois ouvertement les troubadours...Très dommage pour elles, car certains doivent réussir leur recherche poétique très méritante, très méritante donc  leur recherche de création d'une nouvelle poésie  (portée idéologique, politique  et artistique ) ..Mais souvent (ou parfois.j'e ne connais pas toute l'étendue de leurs recherches et de leurs créations.)  elles sont sans odeur, sans saveur..c'est vraiment exclusivement intellectuel, mais pas artistique du tout., cela ne fait pas appel à l'émotion ou celle de deux personnes seulement..donc pas poétique.. ou alors l'humanité aura profondément changé pour apprécier...mais n'appréciera plus aucun des poèmes passés jusqu'au 20 ième siècle  ni l'art...et normalement, je crois qu'un artiste parle à un public qui peut apprécier certains auteurs du passé aussi. et .je crois qu'il ne fait pas une rupture émotionnelle, esthétique, harmonieuse radicale...il y a une certaine continuité dans l'évolution , même très discrète et ne coupe pas l'humanité de son essence émotionnelle et de ses racines, même les plus modernes..ne fait pas appel à un goût humain qui brise tout ce qui existait avant...je ne crois pas.. .Je me demande si on peut parler d'art, c'est une insulte au bon goût et à l'intelligence humaine parfois..!  

Il y a les antiques, Pline le Jeune, spécialisé dans la poésie érotique ! ..;

 

La conférence de Dune-Pontac de l'association d' Arts et Lettres de France nous a expliqué en détails comment la poésie française s'est construite (ainsi que la musique...l'écriture musicale..) et a évolué ! JMK

 

Aliénor d' Aquitaine la poétesse
Retour à l'accueil